share

Pâtes aux fèves et guanciale

by
pâtes aux fèves et guanciale

Je vous propose aujourd’hui une recette de pâtes printanières avec cette recette de pâtes aux fèves et guanciale. J’ai immédiatement aimé la simplicité et la rapidité de la recette, et le fait que je disposais déjà de tous les ingrédients en réserve.

Pour les fèves, j’ai utilisé les fèves surgelées d’une célèbre enseigne de produits surgelés, car elle propose des sachets de fèves déjà épluchées. C’est bien pratique, car la peau des fèves est tout de même particulièrement épaisse. Ainsi épluchées, c’est donc un gain de temps significatif et visuellement comme gustativement, c’est aussi plus attrayant.

Quant au guanciale, j’ai la chance de pouvoir m’approvisionner aussi fréquemment que je le souhaite dans l’épicerie italienne Le goût des mets de Vézénobres. Cette délicieuse spécialité charcutière provient des joues et des bajoues du cochon. Elles sont salées, poivrées, épicées avant d’être séchées pendant 3 semaines. On retrouve cette spécialité culinaire plus précisément en Toscane et dans tout le centre de l’Italie. Les meilleurs guanciales se reconnaissent à une majorité de blanc : c’est le gras noble.

Si vous n’en trouvez pas, tournez-vous vers de la pancetta ou un bon jambon italien, à défaut, vers du lard.

Quelle est la différence entre parmesan et pecorino ?

Parfaitement intégrés aux habitudes culinaires des Français, le parmesan et le pecorino sont les vedettes des épiceries fines italiennes.

Le Parmigiano Reggiano est réalisé à partir de lait cru de vache, à pâte cuite non pressée. Alors que le Pecorino romano est quant à lui élaboré à partir de lait de brebis.

Le Parmigiano Reggiano, véritable Parmesan, « l’or jaune de l’Italie » comme ils aiment le rappeler. C’est produit dans une zone limitée en Émilie-Romagne et du sud de la Lombardie. Enfin, le Pecorino romano, comme son nom l’indique, tire ses origines de la Rome antique.

Si le pecorino est aujourd’hui très répandu en Italie, il bénéficie d’une fabrication industrielle. Enfin, il a longtemps été fabriqué exclusivement par les bergers.

Le Parmigiano Reggiano est lui aussi le fruit d’un savoir faire artisanal, mais il doit répondre à de nombreuses exigences. En effet, pour bénéficier de l’appellation dont il dispose, l’alimentation du bétail doit est composée exclusivement de fourrages secs et  d’herbes fraîches indigènes. Le lait doit par ailleurs parvenir au fromager dans les deux heures après la traite et ce sans subir aucun traitement.

L’affinage du pecorino romano se décompose comme suit : un mois de séchage et sept à huit mois de maturation. L’affinage du Parmigiano Reggiano est beaucoup plus long. En effet, il ne révèle pleinement ses saveurs qu’à partir du 24ème mois d’affinage. Sa durée de maturation peut d’ailleurs être beaucoup plus longue.

J’ai découvert cette recette de pâtes aux fèves et guanciale sur Instagram, grâce au compte d’un chef italien à domicile.

A la recherche d’autres recettes de fèves ? Je vous propose de découvrir ma recette de risotto aux gambas fèves et lait de coco, ou encore celle de salade de fèves ail coriandre et citron vert de Reem Kassis :

risotto fèves surgeléessalade avec feves vertes

Pâtes aux fèves et guanciale


Découvrez cette belle assiette printanière de pâtes aux fèves et au guanciale. Pour cette recette de pâtes aux fèves à l’italienne, n’hésitez pas à utiliser les fèves surgelées déjà pelées pour un gain de temps incontestable

 
  • 220 g de pâtes
  • 4 tranches de guanciale (ou à défaut, de lard, de pancetta ou de lardons)
  • 100 g de fèves (écossées et pelées)
  • 60 g de pecorino (ou à défaut de parmesan)
  • 1 tige d’oignon nouveau
  1. Râper le pecorino.
  2. Faire bouillir un grand volume d’eau dans une casserole. Y faire cuire les pâtes al dente et les égoutter en conservant 1 à 2 louches d’eau de cuisson.
  3. Dans une poêle, faire chauffer un filer d’huile d’olive et y faire dorer le guanciale. Emincer l’oignon nouveau et l’ajouter au guanciale dans la poêle, puis les fèves écossées. Verser une louche d’eau de cuisson des pâtes et les pâtes. Ajouter le pecorino râpé et mélanger. Utiliser la seconde louche d’eau de cuisson des pâtes restante pour obtenir une belle crème avec le pecorino. Lorsque la crème enrobe bien vos pâtes, c’est parfait.
  4. Poivrer et servir aussitôt.
 
Plat principal
Italienne
²soupe champenoise aux clémentines, facile, pâtes aux fèves à l’italienne, pâtes aux fèves et guanciale, pates fèves guanciale, pates fèves guanciale pecorino, pates fèves lard, pâtes fèves lard pecorino, pates fèves lardons pecorino, pates fèves pancetta, pates fèves pancetta pecorino, printemps, rapide

recette feves fraiches patespâtes aux fèves et lardonspâtes aux fèves vertesPâtes-feves-guanciale (14)pates feves guaciale pecorinopates aux feves et lardonspâtes aux fèves à l'italiennepates aux fèves et guanciale à l'italiennepates aux fèves et guancialePâtes-feves-guanciale (13)pâtes fèves guanciale pecorinopates fèves pancettaPâtes-feves-guanciale (15)pâtes fèves lard pecorino

Copyright © 2024 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X