share

Pâtes fraîches roses à la betterave

by
pâtes fraîches roses à la betterave

Avec cette météo maussade et cette grisaille, il est réconfortant de mettre un peu de couleur dans son assiette. C’est donc ce que je vous propose avec cette recette de pâtes fraîches roses à la betterave.

Aussi, après les pâtes fraîches vertes,

Pâtes fraîches vertes aux épinards

je vous propose aujourd’hui de confectionner des pâtes fraîches roses joliment colorées à la betterave. Comme pour la version verte aux épinards, ces pâtes à la betterave fournissent un excellent alibi pour introduire incognito la farine complète dans la composition sans risquer de remarques désobligeantes ou de grimaces car du coup, la couleur brune de la farine complète sera camouflée par celle de la betterave.

Qu’est-ce que la betterave ?

Le terme betterave vient de la «bette», une plante cultivée à l’origine pour ses feuilles, dont la betterave est directement issue (elle vient des côtes de la Méditerranée, où elle pousse toujours à l’état sauvage) et de «rave», qui désigne toute plante potagère cultivée pour sa racine.

Connue depuis le début de notre ère, la betterave était utilisée par les Anciens à des fins médicinales. Les premières recettes ont été publiées au 2ème siècle. Vers le 14ème siècle, elle devient très prisée dans la gastronomie britannique.

La popularité de la betterave sucrière, quant à elle, doit beaucoup à l’intervention de Napoléon 1er. À cause de la guerre avec l’Angleterre et du blocus exercé sur la France, le sucre de canne ne pouvait plus parvenir des Antilles. Afin de faire face à cette pénurie, l’empereur offrit des terres à tous ceux qui cultiveraient la betterave sucrière, ce qui eut pour effet d’inciter significativement sa production.

Il faudra malgré tout attendre le milieu du 19ème siècle pour voir la consommation de cette racine se populariser à travers toute l’Europe. C’est d’ailleurs à cette époque que l’on a mis au point une sélection de variétés à racine rouge, blanche et jaune, de qualité gustative supérieure.

Pour étirer et affiner la “pâte à pâtes”, je ne peux que vous conseiller d’”investir” dans un laminoir, qui permet d’obtenir une épaisseur constante. Pour ma part, j’ai celui-ci, de chez Mercato, et j’en suis entièrement satisfaite. Un séchoir à pâtes sera aussi très pratique.

pates fraiches betterave

Pâtes fraîches roses à la betterave

LadyM
Des pâtes fraîches maison confectionnées à la betterave pour leur donner une jolie couleur rose
5 from 2 votes
Temps de préparation 1 heure
Temps total 1 heure
Type de plat Accompagnement
Cuisine Italienne
Portions 6 personnes

Ingrédients
  

  • 1 betterave
  • 300 g de farine complète
  • 100 g de semoule de blé dur
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuil. à soupe d’huile
  • 3 œufs

Instructions
 

  • Passer au mixer une betterave cuite, épluchée et coupée en petits morceaux. La passer dans une passoire pour obtenir un jus épais et homogène et l’ajouter aux œufs avant de préparer la pâte.
  • Dans un saladier, verser la farine, la semoule de blé dur ; ajouter au centre une pincée de sel et une cuillerée à soupe d’huile, puis les œufs avec la purée de betterave.
  • Mélanger les œufs en incorporant petit à petit la farine et en pétrissant jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ajouter un peu de farine si nécessaire, la pâte ne devant pas coller.
  • Diviser la pâte en 4 et affiner chaque portion en la passant dans les rouleaux de votre machine à pâtes ou en l’étalant au rouleau à pâtisserie. Y tailler ensuite la forme de pâtes désirée.
Keyword automne, été, facile, pâtes fraîches betterave, pâtes fraîches maison, printemps

pates fraiches a la betteravepâtes fraîches à la betteraverecette pates fraiches betterave

Copyright © 2014 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
  1. Pingback: Verrines de betterave au chèvre - Happy papilles

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X