share

Pain perdu régressif de Cyril LIgnac

by
pain perdu regressif de Cyril Lignac

Comme je vous l’avais déjà dit, les deux ou trois dernières semaines ont été source de stress et d’agitation pour moi avec un déménagement à préparer, l’achat de la maison à finaliser, les derniers dossiers du boulot à boucler avant de prendre mes congés… Bref, je n’étais pas contre un peu (beaucoup) de douceur et de réconfort. Et quoi de mieux que quelques tranches de pain perdu pour cela ? Je me suis donc tournée vers la recette de pain perdu régressif de Cyril Lignac.

Pour davantage de gourmandise, il s’agit d’un pain perdu à la brioche et délicatement parfumé à la vanille.

Le saviez-vous ?

C’est dans son traité De re coquinaria en dix volumes que l’auteur romain Marcus Gavius Apicius (approximativement -25 av JC – 37 ap JC) mentionne le pain perdu. C’est la plus ancienne trace écrite connue sur ce plat, qui ne s’appelle pas encore pain perdu sous l’Empire romain. Mais la base des ingrédients est déjà là, comme l’atteste la recette de cette figure de la haute société romaine. Du pain rassis trempé dans du lait et frit à l’huile, le tout agrémenté de miel, l’équivalent du sucre à l’époque.

De plat de pauvre à mets prisé par les rois et l’aristocratie

Au 13e siècle, on voit apparaître la mention de « pain ferré », tandis que l’appellation « pain perdu » arrive probablement entre le 14e et le 15e siècle. Mais ce n’est alors qu’une sorte de beignet de pain. La recette du pain perdu telle qu’on la connaît, sucrée, apparaît au 17e siècle. Plat de pauvre à l’origine, le pain perdu a pourtant réussi à se frayer un chemin vers les hautes sphères de la société française, pour atteindre même la table du roi. La légende veut qu’Henri IV, roi de 1589 à 1610, en était friand.

C’est à partir de là que le pain perdu, plat désormais prisé par l’aristocratie, s’exporte un peu partout dans le monde. On le retrouve notamment dans le royaume d’Angleterre sous le nom de French Bread. À noter qu’ici « french » ne veut pas dire « français », mais est dérivé du vieil irlandais. Et dans cette langue, « french » signifierait « tranché ». Rien à voir donc avec hommage à notre gastronomie.

C’est lors de sa parution chez RTL, que le chef a révélé sa recette ultra régressive et gourmande du pain perdu, mais je l’ai découverte sur le site du magazine Grazia.

Dans le même esprit que ce pain perdu régressif de Cyril Lignac, je vous propose de découvrir également la recette du pain perdu express de Christophe Michalak, ou encore celle de pain perdu du placard de Christophe Michalak :

pain perdu brioche banane chocolat pain perdu michalak

pain perdu facile

Pain perdu régressif de Cyril LIgnac

Envie de retrouver les sensations gustatives d'un dimanche après-midi chez mamie ? Voici l'incroyable et simplissime recette de pain perdu signée Cyril Lignac
5 from 1 vote
Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes
Temps total : 15 minutes
Type de plat : Dessert
Cuisine : Française
Quantités pour : 4 personnes
Auteur: Cyril Lignac

Ingrédients

  • 4 belles tranches de brioche
  • 2 œufs entiers
  • 1 gousse de vanille
  • 165 g de lait entier
  • 15 g de beurre
  • quelques cuil. à soupe de sucre pour la caramélisation
  • 1/2 cuil. à café de sel
Vous avez réalisé cette recette ?Postez-la sur Instagram en ajoutant les hashtags @happypapilles et #happypapilles sur vos photos !

pain perdu avec brioche pain perdu à la poêle pain perdu à l'ancienne pain perdu cyril lignac pain perdu de cyril lignac pain perdu facile rapide pain perdu maison pain perdu lignac pain perdu de chef

Copyright © 2022 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X