share

Dirty rice de Yotam Ottolenghi

by
dirty rice de Yotam ottolenghi

Continuons à feuilleter les ouvrages de Yotam Ottolenghi. Ils constituent chacun une mine de recettes inépuisable et à chaque réouverture, je découvre toujours une nouvelle recette passée inaperçue jusque là.  C’est ainsi que je vous propose aujourd’hui cette recette de dirty rice de Yotam Ottolenghi. La traduction littérale est “riz sale”. Je vous le concède, présenté comme ça, ce n’est pas très emballant, mais il serait dommage d’en rester à cette première impression. Le nom vient du fait qu’il s’agit de riz sauté à l’ail et aux châtaignes et que ces dernières déteignent un peu sur le riz et lui confèrent ainsi cette teinte brune.

Outre les châtaignes qui procurent une saveur douce à ce riz, le riz est également parfumé d’épices cajun et d’ail, ail classique et ail noir. Pour information, sachez que j’ai trouvé ce dernier sans aucune difficulté dans mon petit magasin bio.

Le saviez-vous ?

L’ail noir, aussi appelé ail fermenté ou vieilli, a su sublimer ses bienfaits. Originaire d’Asie, il s’est peu à peu imposé en Europe. D’abord utilisé à des fins culinaires, il rejoint aujourd’hui les rangs des produits phytothérapeutiques. En plus de son action favorable sur le système cardiovasculaire, il semble que la petite gousse soit aussi une partenaire sous-estimée du système immunitaire et de la protection neuronale.

Contrairement aux idées reçues, il n’est pas né au Japon dans les années 2000. Selon certaines sources, il serait bien plus ancien que cela. Et pour cause, il semblerait que cette forme existe depuis plus de 4000 ans dans la cuisine coréenne. Certes, il ne s’agissait pas d’une denrée populaire et sa fabrication était quelque peu différente de celle de la petite gousse noire actuelle, mais il y était déjà présent.

L’idée selon laquelle il provient du Japon s’est répandue car le pays du soleil levant l’a popularisé et a, somme toute, amélioré son processus de fabrication.

Aujourd’hui, cet aromate est prisé des Japonais, des Coréens, mais aussi des Chinois. Les pays occidentaux ne l’ont découvert que très récemment dans la cuisine gastronomique. Il commence également à s’imposer dans la médecine naturelle.

Cette recette de dirty rice de Yotam ottlenghi est tirée du livre Ottolenghi Flavour : Plus de légumes, plus de saveurs :

Je vous invite également à découvrir ma recette de châtaignes confites aux échalotes et aux noix ou encore celle de champignons et châtaignes au zaatar de Yotam Ottolenghi :

chataignes aux échalotes champignons chataignes zaatar

Ustensiles utiles pour cette recette :

dirty rice recette

Dirty rice de Yotam ottolenghi

On se régale avec le fameux dirty rice de Yotam Ottolenghi, un riz végétarien à l'ail, ail noir et châtaignes relevé d'épices cajun
5 de 4 évaluations
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Temps total : 50 minutes
Type de plat : Accompagnement
Cuisine : Française
Quantités pour : 4 personnes

Ingrédients

  • 200 g de riz basmati
  • 75 ml d’huile d’olive
  • 7 gousses d’ail pelées dont 4 finement tranchées et 3 écrasées
  • 50 g de beurre doux
  • 3 oignons finement hachés l’équivalent de 350 g
  • 180 g de châtaignes cuites et pelées hachées finement
  • 25 g d’ail noir haché finement si vous n’en trouvez pas, pas obligatoire
  • 1,5 cuillère à soupe de mélange d’épices cajun
  • 150 ml de bouillon de légumes à défaut de l’eau
  • 10 g de persil finement haché
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • sel

Instructions

  • Dans une casserole de taille moyenne, placer le riz, ¼ de cuillère à café de sel et 400 ml d’eau chaude. Porter à ébullition puis baisser le feu et couvrir. Laisser cuire pendant 12 minutes. Retirer du feu et couvrir pendant 10 minutes, puis mélanger le riz avec une fourchette.
  • Pendant que le riz cuit, réchauffer 3 cuillères à soupe d’huile dans une petite casserole sur feu moyen. Une fois l’huile chaude, faire frire l’ail tranché jusqu’à ce qu’il soit légèrement doré, environ 2 à 2,5 minutes.  Transférer l’ail dans une assiette tapissée d’essuie-tout, en réservant l’huile. Saupoudrer l’ail frit avec un peu de sel et réserver.
  • Ajouter le beurre, les 2 cuillères à soupe restantes d’huile d’olive, les oignons et l’ail écrasé dans une grande sauteuse antiadhésive, à feu vif. Faire frire pendant environ 12 minutes, en résistant à l’envie de remuer trop souvent, jusqu’à ce que les oignons soient d’un brun doré très profond – les oignons devraient s’accrocher au fond de la casserole de temps en temps, mais ne devraient pas brûler.  Réduire le feu à moyen-vif, puis ajouter les châtaignes, l’ail noir, les épices cajun et ½ cuillère à café de sel et continuer à faire frire pendant 7 minutes, en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le mélange devienne brun foncé mais pas brûlé.
  • Incorporer le riz, mélanger et faire cuire à feu vif. Une fois qu’il commence à croustiller au fond de la casserole, ajouter le bouillon et laisser cuire jusqu’à ce qu’il s’évapore complètement (environ 2 minutes).
  • Retirer du feu et incorporer le persil, les tranches d’ail frit, le jus de citron et l’huile d’ail réservée. Servir aussitôt.
Vous avez réalisé cette recette ?Postez-la sur Instagram en ajoutant les hashtags @happypapilles et #happypapilles sur vos photos !

dirty rice ottolenghi dirty rice healthy riz ail et chataignes riz ail noir chataignes riz ail noir riz pilaf châtaigne riz pilaf ail noir et chataignes

Copyright © 2021 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
  1. Répondre

    Encore de l’originalité chez Yotam et il y a de quoi craquer. Une assiette qui fait bien envie5 stars

  2. Répondre

    Ce chef est vraiment un de mes chouchous. Je n’ai pas encore testé cette recette, mais je ne vais pas tarder à succomber.

    1. Répondre

      Pareil, je teste ses recettes les yeux fermés !

  3. Répondre

    Quel bien délicieux plat, j’aime beaucoup.5 stars

  4. Répondre

    ça doit un régal ce plat
    bonne soirée

    • gut
    • 28 octobre 2021
    Répondre

    J’avoue que je découvre ce chef ! je n’ai encore pas fait beaucoup de recettes de lui mais il est vrai qu’elles sont toujours tentantes. ce plat doit être mortel ! merci sandrine5 stars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette




Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X