share

Courgettes façon carbonara à la Vache qui Rit

by
courgettes façon carbonara à la vache qui rit

Et si vous testiez mes courgettes façon carbonara à la Vache qui Rit ?

En ce moment, je n’ai pas très envie de me lancer dans des gros plats qui, même si j’en mange ensuite pendant 4 jours, demandent de passer du temps cuisine. J’ai donc envie de plat “vite fait bien fait”, qui ne génèrent qu’un minimum de vaisselle et qui ne nécessitent de faire que peu de courses.

Du coup, en découvrant les courgettes façon carbonara d’Une tortue dans la cuisine, je ne pouvais que me laisser tenter, et j’ai finalement bien fait !

Ces courgettes façon carbonara sont crémeuses à souhait, et entre la Vache qui Rit et les lardons, elles devraient plaire aux enfants.

Histoire de la Vache qui rit

Son histoire commence pendant la Première Guerre Mondiale, dans le camp français avec un homme, Léon Bel.
Léon Bel vient d’une famille qui fabrique du Comté dans le Jura.
Pendant la Guerre Mondiale, il est enrolé dans une division dédiée au ravitaillement des soldats en viande et, pour donner le sourire aux soldats, la division décide de se doter d’une mascotte.

Celle de Léon sera une vache rieuse de couleur brune surnommée la « wachkyrie » en référence (et pour se moquer aussi) des Valkyries allemandes. La mascotte est dessinée par Benjamin Rabier, un dessinateur connu pour avoir créer un petit personnage populaire à l’époque, Gédéon le Canard.

A la fin de la guerre, Léon Bel rentre chez lui et s’occupe de l’entreprise familiale. 
En 1919, il apprend une nouvelle technique de fabrication fromagère auprès des suisses pour un fromage qui se conserve plus longtemps.
Il en fait des parts individuelles triangulaires, stockées dans des boites en métal puis en carton.

Il fait alors de nouveau appel à Benjamin Rabier pour remodeler le design de la mascotte de son régiment.
La vache prend alors la couleur rouge qu’elle a encore aujourd’hui et le produit à immédiatement énormément de succès vu qu’il est facilement transportable.
La vache subira très peu de modifications à travers le temps, hormis une réduction de la taille des cornes et des boucles d’oreilles pour la rendre féminine, une idée de la femme de Léon Bel.

Bien choisir les courgettes

Pour bien choisir des courgettes, il faut vérifier qu’elles soient fermes et que leur peau soit lisse et brillante, d’un beau vert ou d’un jaune éclatant, c’est un gage de fraîcheur. Sa taille et sa forme longiligne (sauf pour les rondes, bien sûr) définissent également sa jeunesse. Plus elles sont jeunes, mieux c’est ! Surtout si on souhaite les manger crues ! Plus elles seront épaisses, plus elles auront de graines et seront donc moins savoureuses consommées crues. Il faut aussi savoir que paradoxalement, plus une courgette est mûre, plus elle est acide ! Si vous aimez la douceur, préférez donc les courgettes jeunes. N’hésitez pas à opter pour du bio !

Sachez aussi que sa pleine saison se situe de juin à septembre.

Et comme l’association entre les courgettes et le fromage fonctionne toujours, je vous invite aussi à découvrir mon clafoutis salé de courgettes et fourme d’Ambert ou mes croque-monsieur à la courgette et Vache qui rit :

clafoutis courgette bleucroque monsieur courgette vache qui rit

Courgettes façon carbonara à la Vache qui Rit

Les courgettes s’inspirent de la cuisine italienne avec cette recette de courgettes façon carbonara à la Vache qui rit

  • 1 kg de courgettes
  • 25 cL de crème fraîche épaisse
  • 200 g de lardons fumés
  • 5 portions de fromage type Vache Qui Rit®
  • sel (poivre)
  1. Laver et couper les courgettes.
  2. Dans une poêle chaude, faire revenir les lardons jusqu’à ce qu’ils colorent à feu moyen. Ajouter les courgettes et laisser cuire à feu moyen pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce que les courgettes s’attendrissent.
  3. Pendant ce temps, dans un récipient, mélanger à la fourchette les portions de fromage et la crème.
  4. Une fois les courgettes attendries, ajouter la sauce au fromage/crème et laisser réduire pendant 4-5 minutes.
  5. Servir chaud.
Plat principal
Française, Italienne
courgettes à la carbonara, courgettes à la Vache qui rit, été, facile, rapide, sauce carbonara

 courgettes carbonaracourgettes lardons vache qui rit

Copyright © 2014 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
    • Sandrine
    • 3 juillet 2019
    Répondre

    Grâce à cette recette, j’ai réussi à faire manger des courgettes à mes ados. Merci !

  1. Pingback: Petits pois à la carbonara de Jean Imbert - Happy papilles

  2. Pingback: Croques courgette et jambon cru - Happy papilles

  3. Pingback: Croques courgette et jambon cru à l'italienne - Happy papilles

  4. Pingback: Poireaux à la carbonara de Laurent Mariotte - Happy papilles

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X