share

Salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi

by
salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi

Les salades de tomates sont un incontournable des tables estivales, mais à force, un peu de fantaisie est toujours la bienvenue. C’est donc dans cet esprit que je vous propose cette recette de salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi.

Pour rendre cette salade la plus attrayante à l’œil possible, il ne fait pas hésiter à choisir des tomates de variétés différentes pour lui donner de la couleur.

Les croûtons peuvent se préparer 4 heures à l’avance au maximum et les tomates peuvent rester 6 heures au réfrigérateur, mais le basilic ne doit être ajouté qu’au dernier moment.

Néanmoins, gardez tous les éléments au frais dans des contenants séparés, et pensez à les sortir suffisamment à l’avance pour qu’ils reviennent à température ambiante avant de mélanger le tout au dernier moment.

Le saviez-vous ?

La tomate vient de l’Amérique du Sud, avec des formes sauvages rencontrées au Pérou et en Equateur mais elle a été cultivée pour la première fois au Mexique par les Aztèques qui l’appelaient « tomalt ». L’Europe ne l’a connue que vers le XVIe siècle lorsque les espagnols et les portugais l’ont ramenée après leur découverte de l’Amérique. Les italiens l’ont appelée « pomodoro » qui se traduit par « pomme d’or » et en font surtout de la sauce. De l’Italie, elle gagne la Provence et conquiert petit à petit la France qui ne l’utilisait que de façon ornementale, craignant sa toxicité.

Ce n’est qu’au cours du XVIIIème siècle que la tomate va vraiment être consommée de façon alimentaire, et apparaitre dans les catalogues de graines (1778). Avec la Révolution, les parisiens vont découvrir la tomate grâce aux marseillais. Cependant, il faudra attendre la fin XIXème et le début du XXème siècle pour qu’à la fois sa consommation se démocratise davantage et que son offre en semences se diversifie en France.

Au XIXème siècle, les migrants européens emportent avec eux des graines de tomates aux Etats-Unis, ce qui va permettre au pays de fabriquer le ketchup le plus célèbre au monde et de devenir l’un des plus gros producteurs actuels, derrière la Chine qui, bien que ne consommant pas de tomates, en a fait une méga-industrie qu’elle délocalise même en Afrique.

Cette recette de salade de tomates aux anchois et aux câpres est extraite du livre SIMPLE de Yotam Ottolenghi :

Dans le même esprit, je vous propose de découvrir ma recette de panzanella à la tomate ou encore celle de méli-mélo de tomates, échalions au sumac et pignons de pin de Yotam Ottolenghi :

salade tomate pain italienne salade tomate ottolenghi

Ustensiles utiles pour cette recette :

salade tomates anchois

Salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi

On apporte un peu de fantaisie à une simple salade de tomates avec cette salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi
5 de 2 évaluations
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes
Temps total : 20 minutes
Type de plat : Entrée
Cuisine : Française, Italienne

Ingrédients

  • 4 gousses d’ail pelées et hachées
  • 110 mL d’huile d’olive
  • 6 filets d’anchois à l’huile égouttés et finement hachés
  • 100 g de pain au levain
  • 500 g de tomates
  • 1 citron 1 cuil. à café de zeste et 2 cuil. à café de jus
  • 1 cuil. à soupe de câpres grossièrement hachées
  • persil ciselé
  • basilic ciselé
  • 1 cuil. à café de piment d’Urfa en flocons ou 1/2 cuil. à café si autre variété
  • fleur de sel

Instructions

  • Découper le pain en tranches de 2 cm d’épaisseur. Les passer légèrement au gril, puis les détailler en gros croûtons
  • Verser l’ail, l’huile et les anchois dans une casserole de taille moyenne avec 1/2 cuil. à café de fleur de sel et laisser cuire 10 minutes à feu doux en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, l’ail et les anchois doivent pouvoir s’écraser facilement avec le dos d’une cuillère.
  • Au bout de 10 minutes, ajouter les croûtons hors du feu et mélanger doucement pour que l’huile les enrobe de toutes parts. Débarrasser dans un saladier, en laissant l’huile, l’ail et les anchois dans une casserole que vous garderez à proximité.
  • Dans un cul de poule, mélanger les tomates avec les zestes et le jus de citron, les câpres, le persil et le basilic.
  • Au moment de servir, verser les tomates sur les croûtons et mélanger délicatement le tout avant de dresser dans un plat de service. Arroser avec le restant d’huile aux anchois et à l’ail, saupoudrer de piment en flocons et servir.

Notes

Les croûtons peuvent se préparer 4 heures à l’avance au maximum et les tomates peuvent rester 6 heures au réfrigérateur, mais le basilic ne doit être ajouté qu’au dernier moment.
Néanmoins, gardez tous les éléments au frais dans des contenants séparés, et pensez à les sortir suffisamment à l’avance pour qu’ils reviennent à température ambiante avant de mélanger le tout au dernier moment.
Vous avez réalisé cette recette ?Postez-la sur Instagram en ajoutant les hashtags @happypapilles et #happypapilles sur vos photos !

salade de tomates originale salade tomates pain salade d'été tomates salade tomates ottolenghi salade de tomates et anchois salade tomates anchois capres salade tomates et croutons de pain salade de tomates et anchois ottolenghi salade tomates anchois capres croutons ottolenghi salade tomates anchois capres ottolenghi salade tomates croutons de pain ottolenghi salade tomates anchois croutons

Copyright © 2021 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
  1. Pingback: Salade de tomates aux anchois et aux câpres de Yotam Ottolenghi - Les Blogueuses

    • gut
    • 2 octobre 2021
    Répondre

    J’en mangerais tous les jours sans me lasser !! trop trop bon ! bon week-end !

    5 stars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette




Entrez Captcha ici : *

Reload Image

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous...
X