share

Gratin de pain perdu aux tomates, basilic et origan

by
gratin de pain perdu aux tomates basilic origan

 à Voilà un bon moment que je ne vous avais pas proposé une recette permettant de recycler le pain rassis. Et en même temps, depuis qu’on habite à la campagne à 15-20 min de la boulangerie la plus proche, on a pris l’habitude de congeler le pain frais aussitôt rentrés à la maison du coup, le pain rassis… Alors en prévision d’une ou deux recettes, j’ai mis de côté le moindre croûton qui commençait à sécher un tant soit peu, et mobilisé mon homme pour qu’il en fasse de même. Résultat, en préparant cette recette de gratin de pain perdu aux tomates basilic et origan, j’ai eu la surprise de constater qu’il avait même mis de côté quelques tranches du pain aux figues qui restait… La prochaine fois, je penserai à donner des consignes plus précises…

J’ai repéré cette recette de gratin de pain perdu aux tomates basilic et origan après sa publication sur le blog Une toquée en cuisine.

Le saviez-vous ?

A l’origine le pain perdu est un plat très peu coûteux. Il est composé de pain rassis que l’on trempe dans un mélange lait/œuf avant de le faire revenir dans une poêle avec du beurre. On dit du pain qu’il est perdu du fait de sa dureté, immangeable en l’état et donc perdu s’il n’est pas cuisiné de cette façon.

Autres pays, autres noms

C’est principalement en France que l’on nomme le pain perdu ainsi, même s’il existe des différences d’une région à l’autre. En Alsace, par exemple, le pain perdu est appelé « pain crotté ». Au Québec, où il est généralement accompagné de sirop d’érable, il est surnommé « pain doré ». Aux États-Unis c’est du « french toast » qu’il faut parler. En Suisse, de la « croûte dorée » et en Allemagne du « Armer Ritter », qui signifie « chevalier pauvre » du fait du faible coût des aliments nécessaire à la recette.

Je vous invite également à consulter ma recette de gratin de gnocchi à la tomate feta et basilic ou encore celle de gratin de légumes à la crème de chèvre frais en crumble :

gnocchi tomate au four gratin légumes creme de chevre

Pour le plaisir, je vous propose une petite sélection de plats à gratins qui permettront de mettre en valeur votre plat et le rendre encore plus appétissant :

gratin tomate pain ricotta

Gratin de pain perdu aux tomates, basilic et origan

Pour changer du gratin de légumes estivaux, découvrez ce gratin de pain perdu aux tomates, basilic, origan et ricotta
5 from 1 vote
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 50 minutes
Temps total : 1 heure
Type de plat : Plat principal
Cuisine : Provençale
Quantités pour : 4 personnes

Ingrédients

  • 180 g de pain rassis
  • 2 œufs
  • 200 g de ricotta
  • 400 mL de lait
  • 1/2 bouquet de basilic
  • 1 cuil. à café de câpres
  • 1 oignon
  • 4 tomates
  • 5 tomates séchées + 2 cuil. à soupe d'huile du bocal
  • 1 poignée de parmesan râpé
  • sel poivre

Instructions

  • Hacher l'oignon et le faire suer dans un peu d'huile. Laisser refroidir.
  • Fouetter les oeufs avec le lait et la ricotta. Ajouter le basilic ciselé, les câpres et l'oignon. Saler et poivrer.
  • Emietter le pain au fond d'un plat puis verser le mélange à la ricotta par dessus.
  • Garnir de tranches de tomates et de morceaux de tomates séchées ; saler, poivrer et parsemer de parmesan râpé.
  • Enfourner 35 minutes à 180°c.
  • Parsemer d’origan frais à la sortie du four et déguster.
Vous avez réalisé cette recette ?Postez-la sur Instagram en ajoutant les hashtags @happypapilles et #happypapilles sur vos photos !

gratin tomates ricotta gratin tomate ricotta

Copyright © 2016 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous...
X