share

Terrine provençale à la ricotta et au pastis

by
terrine provençale à la ricotta et au pastis

Cette terrine provençale à la ricotta et au pastis, je souhaitais vous la proposer un peu plus tôt dans la saison, mais un petit souci au niveau de sa fermeté m’avait empêché de réaliser des photos présentables. Je ne disposais pas en effet, de la quantité de feuilles de gélatine nécessaire aussi, en complément, j’avais espéré retomber sur mes pâtes en ajoutant de l’agar-agar… Sans succès…

Tant que les températures s’y prêtaient encore, j’ai donc renouvelé l’expérience et cette fois, comme vous pouvez le constater, cette terrine froide sans cuisson avait juste la bonne tenue ! Il ne faut jamais s’arrêter sur un échec…

Il s’agit d’une recette tirée du blog Midi cuisine.

Le saviez-vous ?

Il faut remonter très loin en arrière pour voir les premières traces de la ricotta. Ce fromage daterait de l’Antiquité grecque, mais fut toujours produit dans la péninsule italienne. Il est donc prouvé que la ricotta existait avant même l’avènement de Rome comme puissance de l’Antiquité.

Souvent considéré comme un « met de pauvre » pendant de nombreux siècles, en raison notamment de sa méthode de production, la ricotta était l’élément de base de la nourriture de très nombreux bergers italiens. Pendant des siècles, ce fromage frais accompagnait le pain et la polenta dans les repas quotidiens de ces bergers.

Dans le même esprit, je vous invite également à consulter ma recette de terrine de courgette au jambon et mozzarella ou encore celle de terrine caprese à la tomate mozzarella et basilic :

terrine courgette jambonterrine tomate mozzarella basilic

Pour le montage de votre terrine provençale à la ricotta et au pastis vous pouvez utiliser des terrines rectangulaire ou des moules à cakes démontables qui vous faciliteront le démoulage :

terrine ricotta legumes

Terrine provençale à la ricotta et au pastis

Cette terrine provençale sans cuisson, à la ricotta et au pastis apportera le soleil à votre table
5 de 3 votes
Temps de préparation : 20 minutes
Réfrigération: 12 heures
Temps total : 12 heures 20 minutes
Type de plat : Entrée
Cuisine : Française, Provençale
Quantités pour : 8 personnes
Auteur: Midi cuisine

Ingrédients

  • 1 oignon rouge
  • 1 poivron rouge
  • 300 g de cœurs d'artichauts
  • 1/2 citron
  • 250 g de ricotta
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 4 feuilles de gélatine
  • 1 cuil. à soupe de pastis
  • 3 cuil. à soupe d'eau
  • 1 pincée d'herbes de Provence
  • sel et poivre

Instructions

  • Émincer l'oignon et le poivron. Cuire 8 min à feu vif dans un filet d'huile d'olive. Laisser refroidir.
  • Cuire les cœurs d'artichauts 10 min dans un eau bouillante avec le jus de citron. Egoutter et tailler en lamelles. Laisser refroidir.
  • Porter 3 cuillères à soupe d'eau à ébullition. Hors du feu, délayer la gélatine et le pastis.
  • Verser sur la ricotta et bien mélanger. Ajouter la préparation aux poivrons. Saler et poivrer.
  • Monter la chantilly bien ferme et incorporer à l'appareil précédent.
  • Chemiser une terrine de film alimentaire. Alterner les couches de crème et les lamelles d'artichauts. Refermer avec le film posez un poids sur toute la surface de la terrine et placer au frigo minimum 12 heures.
  • Servir bien froid en tranches fines.
Vous avez réalisé cette recette ?Postez-la sur Instagram en ajoutant les hashtags @happypapilles et #happypapilles sur vos photos !

terrine de légumesterrine ricotta poivron

Copyright © 2016 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
  1. Pingback: Tarte aux artichauts et champignons ~ Happy papilles

  2. Pingback: Terrine de veaulaille ~ Happy papilles

  3. Pingback: Terrine d'orge mondé ~ Happy papilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation de la recette




Entrez Captcha ici : *

Reload Image

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous...
X