share

Soupe de tomates à l’épeautre

by
soupe de tomates à l'épeautre

Il y a quelques semaines, j’avais acheté de l’épeautre pour réaliser ce délicieux minestrone qui avait plu à tous le monde. Comme il m’en restait, je n’ai pu résister à réaliser cette soupe de tomates à l’épeautre repérée dans le livre paru dans la collection Les petits plats Marabout : Super soupes pour un repas complet.

Une chouette soupe qui met du soleil et de la bonne humeur dans l’assiette, surtout saupoudrée de parmesan !

Qu’est-ce que le concentré de tomate ?

Produit du placard par excellence, le concentré de tomate se glisse dans de multiples recettes.

Originaire du Sud de l’Italie et de Malte, le concentré de tomate ressemble à une pâte de couleur rouge intense. Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’un coulis de tomates très réduit, obtenu par évaporation de l’eau. Traditionnellement, les Italiens avaient pour habitude de laisser les tomates sécher au soleil tout l’été. Une fois le jus évaporé, il subsistait un coulis très concentré.

Le principe a été reproduit de manière industrielle. Les tomates sont lavées, broyées puis chauffées à environ 65°C avant que le jus ne soit centrifugé pour séparer peau et pépins puis évaporé. Il faut environ 4,5 kg de tomates fraîches pour obtenir 1 kg de concentré de tomates. On distingue le « double concentré de tomate » et le « triple concentré de tomate ». Le premier (et le plus courant) présente un ratio résidu sec/eau de 28 %, tandis que le deuxième a un ratio de plus de 36 %. C’est celui que l’on utilise notamment pour fabriquer du ketchup.

Un bon concentré de tomate doit contenir quasi exclusivement des tomates (et une pointe de sel). Assurez-vous également qu’aucun conservateur n’a été ajouté.

Dans le même esprit que cette soupe de tomates à l’épeautre, je vous invite à découvrir mes recettes de minestrone à l’épeautre ou de bouillon de gnocchi au pesto :

minestrone petit épeautre

Soupe de tomates à l’épeautre

Cette soupe de tomates à l’épeautre ensoleillée saura vous réchauffer lors des repas hivernaux

  • 800 g de tomates concassées en conserve
  • 300 g de petit épeautre
  • 1 grosse pomme de terre
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuil. à café de concentré de tomate
  • thym
  • parmesan
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • sel
  1. Nettoyer tous les légumes ; éplucher la carotte, la pomme de terre et la branche de céleri puis les couper en morceaux. Eplucher et émincer l’oignon. Peler l’ail et l’écraser. Bien rincer l’épeautre.
  2. Faire chauffer un peu d’huile dans une cocotte, y jeter l’ail ainsi que l’oignon et les faire suer. Ajouter le céleri et faire revenir 5 minutes en remuant régulièrement.
  3. Ajouter les tomates, le concentré de tomates, la carotte et la pomme de terre puis le thym. Couvrir d’eau, assaisonner et porter à ébullition.
  4. Ajouter ensuite l’épeautre de manière à ce que le temps de cuisson corresponde aux indications portées sur le paquet. Ajouter de l’eau en cours de cuisson si nécessaire.
  5. Servir chaud avec un filet d’huile d’olive et de parmesan.
Plat principal, Soupe
Française
automne, facile, hiver, soupe tomate carotte, soupe tomate carotte pomme de terre, soupe tomate en boite, soupe tomate épeautre, soupe tomate italienne, soupe tomate minceur, soupe tomate pomme de terre

soupe d'épeautre vegetariennesoupe tomate epeautresoupe tomate et epeautre

Copyright © 2015 “Happy papilles” by LadyM.

Categories:
  1. Pingback: Bouillon de tortellini italien ~ Happy papilles

Laissez-moi un petit mot... ou même un grand !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Happy papilles
Close Cookmode
Restez informé(e)s !
Vous aimiez mon précédent blog Un siphon fon fon ? Vous adorerez Happy papilles !!!
Alors, pour ne rien manquer, abonnez-vous... [mailpoet_form id="5"]
X